Disqus Shortname

Les concepts fondamentaux de l’audit



1-      Définition générale de « l’audit » :

L’audit se définit comme le processus :
-         Par    lequel     une     personne     compétente      et     indépendante cumule et évalue les preuves sur l’information quantifiable.
-         Se référent à une entité économique afin de pouvoir en déterminer la correspondance avec des critères bien établis.
-         Et d’en faire rapport (recommandations).


    Audit : Processus méthodique, indépendant et documenté permettant d’obtenir des preuves d’audit et de les évaluer de manière objective.

Il s’attache notamment à détecter les anomalies et les risques dans les organisations et secteurs d’activités qu’il examine.
Le domaine le plus connu est l’audit comptable et financier, à savoir l’examen de la validité des états financiers émis par une entreprise.
Il existe d’autres types d’audit dans les contextes où il existe des normes et une réglementation forte.
En définitive, on peut dire que :
L’audit peut se définit comme l’émission d’une opinion motivée sur la correspondance entre un existant et un référentiel.
L’auditeur raisonne en termes :
De faits ; de causes ; de conséquences (risques) ; recommandations.

1-      Caractéristiques de l’audit :

-         L’audit est un examen méthodologique.
-         L’audit est un examen professionnel.
-         L’audit port sur des informations.
-         L’expression d’une opinion motivée (sur la base de preuves).
-         La référence à des critères de qualité.

1-      Rôles de l’auditeur :

-         Evaluer et apprécier le degré  de  maîtrise  des risques  et  de la structure à travers sa politique de contrôle interne.
-         Proposer des mesures d’amélioration réalistes et opérationnelles afin de permettre à la structure de mieux maîtriser ses risques et atteindre ses objectifs.

1-      Qualités de l’auditeur :

-> Ce qu’est l’auditeur :
Un professionnel du traitement de l’information qui aide un manager à mieux maîtriser ses risques, à fonctionner plus efficacement, afin d’atteindre ses objectifs.


-> Ce que n’est pas l’auditeur :
Un inspecteur, un certificateur de comptes, un policier, un juge.
QUALITES :
-         Intégrité.
-         Objectivité – capacité d’écoute.
-         Indépendance.
-         Compétence.
-         Esprit d’équipe.

1-      Typologie d’audit (classification) :

·        L’audit contractuel et l’audit légal :
-      Audit contractuel : contrat entre un cabinet d’audit et une entreprise (client).
-    Audit légal : imposé par la loi.

·        L’audit interne et l’audit externe :
-    Audit interne : Est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur  le  degré  de  maîtrise de ses opérations, lui apport ses conseils pour les améliorer.
-       Audit externe : est le fait de soumettre les comptes à la vérification d’experts étrangers à l’entreprise, c’est une activité exercée par une personne étrangère.

·        L’audit de conformité :
A pour objectif de déterminer si une entité agit en accord avec les procédures ou les réglementations établies par une autorité interne telle que la direction de l’entité, ou externe tell un organisme normalisateur (ex : normes internationales de qualité ISO)

·        L’audit de financier et l’audit opérationnel :
-        L’audit financier : opinion sur les états financières (de synthèse), l’auditeur doit assurer de la réalité et de la qualité de l’information contenue dans les données financières.
OBJECTIFS :
Donner un avis sur la sincérité et la régularité des documents financiers.
S’assurer un respect des droits fondamentaux des investisseurs et des tiers (droit à une information objectif).


-    L’audit opérationnel : Il s’agit alors de contrôler l’information à tous les niveaux non seulement d’un point de vue comptable et financier mais dans une approche globale des différentes fonctions de l’entreprise.
OBJECTIFS :
Apprécier les performances des fonctions de l’entreprise.

On peut alors parler l’autant d’audits que des fonctions existantes au sein de l’entreprise.
Exemple : l’audit marketing ; l’audit qualité ; l’audit informatique ; l’audit production ; l’audit ressources humaines (social) ; l’audit fiscal ; l’audit écologique…

  Les principaux champs d’investigation :

-         Fonction production : utilisation optimale des capacités ; normes de qualité ; compétences professionnelles ; gestion des stocks…

-       Fonction investissements : application des critères financiers internes ; respect du plan d’investissements sur les modalités techniques et financières ; critères de développement durable (ISR : Investissement socialement responsable).

   Fonction Ressources Humaines : Formation ; accidents de travail ; relations sociales ; variété des rémunérations…
-         Fonction commerciale : Rémunération des forces de ventes ; budgets de publicité ; analyse des coûts commerciaux ; frais de déplacement…
-         Fonction système d’information : Sécurité / Réseaux ; pertinence des progiciels ; utilisation des NTIC (Nouvelles Technologies d’Information et de la Communication)..

-       Fonction achats : Procédure d’appel d’offre ; respect des budgets ; mise à jour des normes qualités ; contrôle des fournisseurs…


Publier un commentaire

0 Commentaires