Type Here to Get Search Results !

Le Compte de Produits et Charges CPC


Le Compte de produits et charges ( CPC)

1.     Définition

Les comptes du bilan fournissent les informations de la situation de l’entreprise et permettent de déterminer le résultat global. Cependant, la comptabilité générale ne vise pas seulement à déterminer la situation de l’entreprise, mais aussi d’expliquer son fonctionnement et son exploitation en fournissant les composants chiffrés du résultat de l’exercice.


Durant l’exercice, l’entreprise effectue de nombreuses dépenses dans l’objectif de réaliser des recettes lui permettant de dégager un résultat.

D’une part, elle supporte des dépenses diverses (charges) :

-          Des achats (marchandises, fournitures, matières premières, …)
-          Des dépenses courantes liées au fonctionnement régulier (salaires, loyer, …)

D’autre part, elle réalise des entrées d’argent qui constituent la source du bénéfice (produits) :

-          Des ventes (marchandises, produits finis, …)
-          Des recettes non courantes (cession d’immobilisation, …)

Les charges et les produits sont groupés dans un seul document comptable appelé Compte de Produits et Charges (CPC).

Le Compte de Produits et Charges (C.P.C) est un état de synthèse (comme le bilan) qui décrit en terme de produits et de charges les composantes du résultat final de l’entreprise. Le CPC constitue en quelque sorte le film de l’activité de l’entreprise pendant une période donnée (l’exercice comptable). C’est le second état de synthèse prévu par le C.G.N.C


2.     Les comptes de produits


Les produits sont des sommes reçues par l’entreprise en contrepartie des biens et des services qu’elle fournit. C’est une source d’enrichissement pour l’entreprise.

Les produits sont de trois types :

       Produits d’exploitation : relatifs au cycle d’exploitation et à l’activité habituelle
de l’entreprise : ventes de marchandises ; ventes de biens et services ;
immobilisations produites par l’entreprise elle même ; subventions d’exploitation reçues ; autres produits d’exploitation.
       Produits financiers : produit des titres ; gain de change ; escomptes obtenus ;
intérêts reçus ; autres produits financiers.
       Produits non courants : produits de cession des immobilisations ; Dons reçus ; autres produits non courants

3.     Les comptes de charges

Les charges sont des sommes versées par l’entreprise en contrepartie des biens et des services qu’elle obtient. C’est une source d’appauvrissement pour l’entreprise.

Les charges sont de trois types :

       Charges d’exploitation : relatives au cycle d’exploitation et à l’activité habituelle
de  l’entreprise  :  Achats  de  marchandises;  achats  de  matières  et  fournitures;
location et charges locatives; prime d’assurance; entretien et réparation; impôts
et taxes; charges de personnel; achat non stockés ( eau, déplacement, frais postaux; autres charges d’exploitation…); transport et
       Charges financières : intérêts des emprunts ; pertes de change ; escomptes
accordés ; autres charges financières
       Charges non courantes : Subventions accordées par l’entreprise; pénalités, infractions; autres charges non courantes

4.     Structure du C.P.C

Le compte de produits et charges constate les charges et les produits de l’exercice classés en fonction de leur destination dans l’entreprise. Les produits génèrent des ressources de financement pour l’entreprise alors que les charges entraînent des emplois.

Les produits sont donc au crédit des comptes correspondants et les charges sont au débit des comptes correspondants. Nous pouvons parler pour les produits de ressources internes ou d’enrichissement et pour les charges d’emploi définitif ou d’appauvrissement.

Le CPC se subdivise en trois parties :

       Les opérations d’exploitation : Cette rubrique enregistre les charges et les produits réalisés dans le cadre de l’objet social de l’entreprise. Les charges d’exploitation constatent l’acquisition de biens et de services destinés à la production. Les produits d’exploitation enregistrent les opérations effectuées de facturations des biens vendus et d’encaissement de créances.
       Les opérations financières : Comme les opérations d’exploitation, les opérations financières se divisent en produits financiers et charges financières. Les charges financières enregistrent les intérêts, les escomptes, le coût de la trésorerie en devise…. les produits financiers reprennent les revenus des placements, les escomptes obtenus, les revenus de trésorerie en devises…
       Les opérations non courantes : Cette partie regroupent toutes les charges et tous  les produits exceptionnels et qui ne figurent ni dans les opérations d’exploitation ni dans les opérations financières. Se sont les opérations qui ne relèvent pas de l’activité ordinaire de l’entreprise (Subventions accordées par l’entreprise, dons accordés, pénalités et infractions, …)

Le CPC est établie en cascade, il permet de faire apparaitre six niveaux de résultats :

-        Résultat d'exploitation
-        Résultat financiers
-        Résultat courant
-        Résultat non courant
-        Résultat avant impôts
-        Résultat net


Structure du CPC :


Eléments du CPC
Montants
Eléments courants
Exploitation
Produits d'exploitation
......
Total des produits d'exploitation


A
Charges d'exploitation
......
Total des charges d'exploitation


B
Résultat d'exploitation
RE = A – B
Financiers
Produits financiers
......
Total des produits financiers


C
Charges financières
......
Total des charges financières


D
Résultat financiers
RF = C - D
Résultat courant
RC = RE + RF

Eléments non courants
Produits non courants
......
Total des produits non courants


E
Charges non courantes
......
Total des charges non courantes


F
Résultat non courant
RNC = E - F
Résultat avant impôts
RAI = RC + RNC
Impôts sur les sociétés (IS)
IS
Résultat net
RN = RAI - IS


5.     Impact de la variation du stock sur le C.P.C

Plusieurs types de stocks sont exploités par les entreprises :
      ·         Stock de marchandises
      ·         Stock de matières et fournitures consommables (MFC)
      ·        Stock de produits en cours
·             ·        Stock de produits intermédiaires
·              ·        Stock de produits finis
L’entreprise doit calculer la variation de chaque stock et l’inclure au CPC.
Variation de stock (∆ St) = Stock final (SF) - Stock initial (SI)

 

Pour les Charges : Les ∆ St sont prises en compte dans le calcul des achats :
·         Achats revendus de marchandises = Achats de marchandises - ∆ St marchandises
·         Achats consommés de matières et fournitures = Achats de matières et fournitures -
∆ St matières et fournitures

Pour les Produits :
·         Les variations de stocks viennent s’ajouter aux produits d’exploitation.

Post a Comment

0 Comments
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.