Disqus Shortname

Xiaomi développe des masques de protection compatibles avec le déverrouillage facial des smartphones


On le sait : le déverrouillage facial des smartphones s’accommode assez mal du port du masque de protection. Problème, la situation semble bien partie pour durer.

Aussi Huami, filiale de Xiaomi dédiée aux wearables (Amazfit, c’est eux), est en train de plancher sur un masque de protection de type N95 qui, contrairement aux autres solutions du genre, n’interfère pas avec les technologies de reconnaissance faciale.

Huami dévoile des concepts de masques transparents
XDA révèle avoir été contacté par Huami il y a quelques semaines au sujet d’un certain « Project uSmile:-) ». L’objectif, à l’époque, était de « réduire les effets de la distanciation sociale » en mettant à disposition des gens un masque qui puisse laisser passer les émotions et donc rendre les échanges plus naturels.

Pour le dire plus simplement : le masque imaginé par Huami est transparent. Il permet donc de voir la bouche de l’utilisateur et ses jolies quenottes lorsqu’il vous sourit.


Mais cette approche a aussi une autre vertu : elle permettrait aux technologies de reconnaissance faciale en 3D (comme celles utilisées par les iPhone, Google Pixel 4 ou encore Huawei Mate 30 Pro) de continuer à fonctionner même lorsque le masque est revêtu.

En effet, ces technologies se basent sur l’analyse de trois points du visage en particulier. Les yeux, le nez et la bouche. Bien souvent, les masques traditionnels couvrent au moins l’une des deux dernières parties du visage ; empêchant alors le déverrouillage de s’effectuer correctement.

Un masque autonettoyant et connecté
Désormais appelé « Project Aeri » en interne, le masque de Huami est d’un genre un peu particulier. Conçu avec ce qui semble être du Plexiglas, il embarque deux filtres N95 sur les côtés. Des filtres qui permettent bien entendu de protéger l’utilisateur contre les gouttelettes, mais aussi d’assurer un afflux d’air constant et donc éviter la création de buée (ce qui nuirait au projet de permettre la reconnaissance faciale).

Contrairement à nos chers masques faits maison, le modèle de Huami ne passe pas à la machine. Mieux : il se nettoie tout seul grâce à des lumières UV qui s’activent lorsque le masque est branché en USB-C. Malin, mais est-ce efficace ?


Enfin le masque de Huami est aussi modulable. En lieu et place des deux filtres, l’utilisateur peut opter pour un ventilateur qui assure un rafraîchissement constant de l’intérieur du masque, ou encore un capteur en temps réel de la qualité de l’air. Des lunettes de protection peuvent aussi venir se clipser sur le dessus du masque afin de compléter la protection.


Pour l’heure, toutes ces belles promesses n’en sont encore qu’au stade du prototypage. Mais Huami assure à XDA qu’il finira par commercialiser son masque dans les mois ou années à venir.

Publier un commentaire

0 Commentaires