Disqus Shortname

On a peut-être trouvé la première personne tuée par une météorite


La Terre est loin d’être le seul corps à flotter dans le vide spatial. Le système solaire compte en effet plusieurs autres planètes, mais aussi une multitude d’éléments mineurs : des planètes naines, des astéroïdes et des comètes.
Et bien sûr, tous ces éléments ont beau suivre des trajectoires très différentes les unes des autres, il arrive fatalement un moment où ils finissent par se heurter les uns aux autres.

La Terre, de son côté, nous protège de la plupart des petits corps grâce à son atmosphère, mais il arrive aussi parfois que certains objets parviennent à franchir cette fine barrière.

Des documents remontant à l’année 1888

La plupart du temps et grâce à la magie des probabilités, ces corps finissent dans l’océan. Il arrive cependant que certains d’entre eux heurtent de plein fouet nos continents. Cela a notamment été le cas pour le superbolide de Tcheliabinsk, mais également pour celui qui a provoqué l’événement de la Toungouska ou encore la disparition des dinosaures.
Mais jusqu’à présent, aucune météorite n’a encore provoqué directement la mort d’une personne. Du moins pas à notre connaissance.
Et justement, en fouillant dans des documents retrouvés à la Direction Générale des Archives d’État de la présidence de la République de Turquie, des chercheurs ont découvert un étrange récit évoquant la mort d’un homme suite à la chute d’une météorite.
D’après ce fameux récit, l’incident se serait produit le 22 août 1888 dans une région située dans l’Irak d’aujourd’hui. Trois documents font en effet allusion à une grosse boule de feu aperçu autour de 20h30. Suite à cet événement, de nombreuses pierres seraient tombées « comme de la pluie » du ciel pendant dix minutes sur un petit village de la région.

Un homme tué, un autre paralysé

Il y a plus intéressant. Toujours d’après ces archives, l’une de ces météorites aurait frappé un homme, entraînant sa mort. Une autre personne se trouvant dans l’entourage de la première victime aurait également été frappée par un éclat, pour finir paralysée. Les documents évoquent également plusieurs incendies dans des champs.
Les documents sur lesquels se base ce récit se trouvent depuis longtemps dans les archives de la présidence de Turquie, mais ils n’avaient pas encore été déchiffrés jusqu’à aujourd’hui. De leur côté, les chercheurs responsables de la découverte ont bien tenté de déterminer la trajectoire du corps évoqué et ils pensent que la météorite a traversé le pays à partir du sud-est avant de frapper une colline située à Sulaymaniyah.
Toujours selon leur rapport, les documents proviendraient tous de sources officielles proches du gouvernement de l’époque.
Jusqu’à présent, plusieurs cas de personnes frappées par des météorites ont été recensés, mais aucune d’entre elles n’a perdu la vie suite à l’impact. L’histoire la plus connue reste celle d’Ann Hodges, une américaine qui a été touchée par une météorite en 1954 alors qu’elle faisait la sieste. Le morceau de roche a été conservé et analysé.

Publier un commentaire

0 Commentaires